Portomarin repos du pelerin

Après un journée de marche , j’arrive sous le soleil à Potomarin .Depuis un mois que je suis parti depuis Carcassonne et la dominante de ce pèlerinage se résume à ces deux mots : fatigue et exaspération. La fatigue on comprendra pourquoi et c’est le lot de tout pelerin , l’exaspération c’est autre chose et elle est moins partagée semble t-il . Les groupes très nombreux , en fait ,la majorité :de 4a 8/15 personnes. En soit les groupes de marcheurs cela n’ à rien de  si terrible mais quand on est en pèlerinage à la recherche d’une expérience qui relève d’autre chose que le simple et louable au demeurant ,sentiment de vacances les groupes de touristes bariolés de couleurs fluo habillés d’acrylique et affublés de bâtons high tech de GoPro et d’écouteurs l’image de pèlerinage en communion avec la nature et la spiritualité en prends un coup et peu même être une blessure. Aussi ,quand un local, un homme d’un certain âge et qui en a vu des pèlerins, se met après m’avoir longuement observé et après une conversation sur le chemin , à me bénir dans les règles de l’art , alors les regrets laissent place à une joie indiscible. Viendrons en supplément les sourires et la considération des serveuses du restaurant. Merci Portomarin . Je repart  en paix .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s